Mirage to New Orleans

Quand l'Orient rencontre le Jazz...

Spectacle309310-247971085322757-98548410-n.jpg
par la Compagnie Rythmes d’Orient
Création en juin 2012 au Théâtre des Mazades
Mise en scène, chorégraphie et interprétation danse et texte : Djamila Hanann
Interprétation compositions et arrangements : Thibaud Dufoy
Scénario : Djamila Hanann, Alain Leygonie
Bande son voix : Billie Holiday, Oum Khalthoum
Créations lumières : Jean-Louis Carausse
 
Deux couples d’artistes mythiques, de deux univers différents : Duke Ellington et Billie Holiday, Mohamed Abdel Wahab et Oum Kalthoum…Deux compositeurs, deux chanteuses qui ont marqué l’histoire universelle de la musique.
De la Nouvelle Orléans au Caire, « Mirage to New Orleans » exprime la fascination que se sont toujours  porté l’Orient et l’Occident.
 

A travers la fragilité d’un personnage féminin, une histoire se dessine. A la Nouvelle Orléans, une femme, comme tant d’autres, est plongée dans la solitude de son ivresse.  Désespérée et mélancolique, elle écoute une musique dont la couleur orientale l’emporte vers des contrées lointaines…

574975-247971158656083-701543781-n.jpgSon voyage intérieur  l’amène à s’imaginer qu’elle fait partie de cet autre monde qu’est l’Orient, l’Egypte. Les musiques changent et lui murmurent un rêve qui l’anime, celui d’être une autre.

Elle évoque sa vie, ses joies, ses échecs, ses déboires, et ce besoin de fuir sa propre réalité. C’est en découvrant une photo de danseuse orientale des années 20 qu’elle se construit un univers refuge.

Djamila Hanann dit et danse la solitude et la fragilité de la femme artiste.img-1581.jpg

Son statut marginal l’expose à la fascination et au rejet, tant de la part des hommes que de la société. Elle met à nu le fantasme de la femme artiste  libre, explore les alcôves de cette condition.

Le répertoire musical sélectionné se compose de grands standards du jazz et de la musique classique orientale, à travers deux compositeurs : Duke Ellington (Etats-Unis) et Mohamed Abdel Wahab (Egypte),  morceaux respectivement marqués par les influences de ces deux mondes.

Les liens sont apportés par les compositions originales du pianiste Thibaud Dufoy.

Le scénario est inspiré par les figures féminines que sont Billie Holiday et Oum Khalthoum.

Quatre pièces dansées présentent la danse orientale moderne dans une dimension nouvelle et contemporaine.

 

Photo : Cécile Poullet (Galatée Photo) et Wilfried Fargues

Date de dernière mise à jour : Lun 19 Nov 2012